.
-

Polygnote

Polygnote est un peintre grec de la première moitié du Ve siècle avant. notre ère. Il naquit dans l'île de Thasos vers la fin du VIe siècle. Il appartenait à une famille d'artiste: et eut pour maître son père Aglaophon, Il vint de bonne heure se fixer à Athènes, où il obtint le droit de cité. Suivant Plutarque (Cimon, 4), il fut très lié avec Cimon, et aussi avec Elpinice, saur de Cimon. Il obtint vite une très grande réputation. Au témoignage de Pline (Histoire naturelle., XXXV, 58), il perfectionna beaucoup la technique de son art. Sans jamais rien sacrifier de l'harmonie et de la pureté des lignes, et malgré la sobriété de son coloris pour lequel il employait seulement quatre couleurs fondamentales (blanc, jaune, rouge, noir), il excellait à rendre les jeux de physionomie, l'expression de la bouche et du visage, la profondeur des sentiments et des passions, la transparence des draperies, etc. Il exécuta des travaux considérables pour plusieurs villes grecques. 

A Delphes, sur les murs de la Lesché des Cnidiens, il peignit deux grandes fresques qui sont restées célèbres pendant toute l'Antiquité : d'une part, Troie en ruines, Ajax jugé par les chefs achéens, pour son attentat contre Cassandre, et plusieurs scènes secondaires; d'autre part, la Descente d'Ulysse aux enfers, l'Evocation de l'ombre de Tirésias, les Supplices des coupables et les Plaisirs des héros (Pausanias, X, 25-31 ; Pline, Hist. nat., XXXV, 59). A Platées, au temple d'Athéna Areia, Polygnote représenta Ulysse dans son palais après le meurtre des prétendants (Pausanias, IX, 4, 2); dans un temple de Thespies, d'autres scènes dont le sujet nous est inconnu (Pline, XXXV, 123). Grâce à l'amitié de Cimon et à sa réputation, Polygnote fut chargé de décorer plusieurs monuments d'Athènes. Au Poecile, où il travaillé avec Panaenos et Micon, il représenta de nouveau les Achéens au lendemain de la prise de Troie, et le Jugement d'Ajax (Pausanias, I, 15); à l'Anakeion ou temple des Dioscures, le Mariage des filles de Leucippe (ibid., 1, 18, 1); dans la Pinacothèque attenante aux Propylées, divers sujets empruntés aux vieilles épopées, l'Enlèvement du Palladion par Ulysse et Diomède, Philoctète et Ulysse à Lemnos, Polyxène immolée sur le tombeau d'Achille, Oreste tuant Egisthe, Ulysse et Nausicaa, Achille à Skyros (ibid., I, 22, 6). 

Toutes ces oeuvres étaient fort admirées des Anciens, qui ont toujours considéré Polygnote comme l'un des plus grands artistes grecs. Elles ont inspiré bien souvent les peintres de vases; et c'est surtout d'après certains épisodes figurés sur des coupes ou des lécythes attiques, qu'on peut se faire aujourd'hui quelque idée des grandes fresques de Polygnote.  (P. M.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.