.
-

Montholon (Charles Tristan, comte de), né à Paris en 1782. d'une famille qui a produit deux gardes des sceaux sous François Ier et sous Henri III, entra très jeune dans la marine et passa en 1797 dans la cavalerie. 

La part qu'il prit à la journée du 18 brumaire le fit connaître de Bonaparte. Il se signala en Italie, à Austerlitz, à léna, à Friedland et à Wagram, où il fut blessé. Devenu chambellan de Napoléon Ier, il remplit avec habileté plusieurs missions, et fut nommé général de brigade en 1814. Aide de camp de l'empereur pendant les Cent-Jours, il le suivit à Sainte-Hélène, et fut, après sa mort, un de ses exécuteurs testamentaires. 

A son retour en France, il échoua dans des entreprises industrielles tentées pour rétablir sa fortune. Il débarqua à Boulogne en 1840 avec le prince Louis Napoléon (l'empereur Napoléon III) et fut condamné à la détention; mais il ne tarda pas à être amnistié. Il mourut en 1853. Il publia, en commun avec le général Gourgaud, des Mémoires pour servir à l'hisloire de France sous Napoléon Ier, écrits à Sainte-Hélène sous sa dictée, 8 vol. in-8°, 1823.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.