.
-

Ménippe

Ménippe est un philosophe grec, de l'école cynique et disciple direct de Diogène, qui vécut dans la première moitié du IIIe siècle av. J.-C. Il était d'origine phénicienne, peut-être de Gadara, d'abord esclave, et il avait acquis par l'usure une fortune dont la perte lui fut si sensible qu'il se pendit de douleur. 

C'est probablement, comme l'a montré Eduard Zeller, le même qui est désigné par Diogène Laerce sous le nom de Menippe de Sinope, sans doute parce que le maître dont il fut l'esclave était un habitant du Pont, nommé Baton. 

Selon Diogène Laërce, treize écrits de lui étaient en circulation : Diogène donne les titres de sept de ces ouvrages, Athénée ceux de deux autres. Ils paraissent avoir été tous des satires. C'était un genre ou Ménippe excellait : il fut imité dès l'Antiquité par Méléagre et Varron (Satirae Menippeae, Satires Ménippées). C'est pour ce motif aussi que Lucien lui fait jouer un rôle si important dans ses Dialogues des morts

Eduard Zeller a établi par les raisons les plus solides que le Ménippe de Lucien est bien le philosophe cynique du IIIe siècle. Il est fait mention, il est vrai, d'un autre Ménippe, contemporain d'Auguste et qui serait le maître dont Philostrate raconte une aventure avec une Lamie, et qui aurait été disciple de Démétrius. Mais ces diverses indications sont contredites par la chronologie. (V. Br.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.