.
-

Job, personnage de la Bible, célèbre par sa patience, vivait dans la terre de Hus, en Arabie, (quelques-uns le supposent contemporain de Moïse). Il se vit en un jour dépouillé de tous ses biens, privé de ses dix enfants, puis fut dévoré par une maladie affreuse : il supporta tous ces maux sans se plaindre. Touché de sa résignation, Dieu, qui n'avait voulu que l'éprouver, lui rendit la santé, doubla ses richesses, lui donna une nouvelle famille, et prolongea sa vie jusqu'à 140 ans. Le Livre de Job fait partie de l'Ancien Testament : c'est un des plus sublimes morceaux de la poésie hébraïque.

On trouve dans le Livre de Job un des rares passages de la Bible qui permette de se faire une idée de la cosmographie hébraïque :

Job prit la parole et dit: Je sais bien qu'il en est ainsi; Comment l'homme serait-il juste devant Dieu? S'il voulait contester avec lui, Sur mille choses il ne pourrait répondre à une seule. A lui la sagesse et la toute-puissance :  Qui lui résisterait impunément? Il transporte soudain les montagnes, Il les renverse dans sa colère. Il secoue la Terre sur sa base, Et ses colonnes sont ébranlées. Il commande au Soleil, et le Soleil ne paraît pas; Il met un sceau sur les étoiles. Seul, il étend les cieux, Il marche sur les hauteurs de la mer. Il a créé la Grande Ourse, Orion et les Pléiades (Taureau), Et les étoiles des régions australes. Il fait des choses grandes et insondables, Des merveilles sans nombre.


En bibliothèque - Ce livre a été traduit séparément en prose par Laurent, 1839, par Renan, 1860, et mis en vers par Levavasseur, 1826, et Baour-Lormian, 1841.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.