.
-

L'Achéron

Achéron est le  nom fut celui de plusieurs fleuves de la Grèce; le plus connu est celui qui, dans la Thesprotide, aujourd'hui Macropotamo, sur le versant sud de la montagne appelée Olytsika, se fait jour à travers une gorge sauvage où il tombe de rochers en rochers, pour se perdre sous terre et reparaître ensuite dans la plaine fertile qui environne l'ancienne ville d'Ephyte. Là il forme un lac fangeux qui a son écoulement dans le port de Phanari. 

L'aspect pittoresque de son cours, sa disparition mystérieuse, les exhalaisons pestilentielles des marais où il aboutit, la couleur sombre de ses eaux, ont suggéré aux imaginations l'idée qu'il formait une des voies menant au monde souterrain. Dans la mythologie grecque, c'était même le fleuve par execellence que traversent les âmes des morts pour parvenir aux Enfers. Ceux-ci y sont transportés sur la barque de Charon

Son nom avait été mis en rapport avec l'idée de douleur (achos) tandis que le nom d'un fleuve voisin, le Cocyte, éveillait celle de gémissements (kôkytos). 

L'Achéron de l'Italie était au voisinage de Cumes, où existait un oracle célèbre en rapport avec la région des morts. C'est le poète Ennius qui, le premier, y transporta l'appareil mythologique emprunté à l'Achéron des Grecs: Plus tard, Virgile, suivant les mêmes procédés, fait pénétrer par cette voie Enée aux Enfers ( Averne, Divination). Les Romains tendait  d'ailleursà appliquer le nom d'Achéron aux Enfers eux-mêmes. (J.-A. H).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2017. - Reproduction interdite.