.
-

Idées sur la philosophie de l'Histoire de l'humanité

« Tout a sa philosophie, déclare Herder dans sa préface; pourquoi l'histoire n'aurait-elle pas la sienne? » Il doit exister un plan dans le gouvernement des destinées générales de l'humanité. C'est ce plan que Herder cherche à comprendre dans ses Idées sur la philosophie de l'Histoire de l'humanité (1784-1791), traduites en français par Edgar Quinet (1827). 

L'ouvrage de Herder est divisé en vingt livres. Les cinq premiers traitent de la Terre, de l'organisation des êtres végétaux et animaux, de l'homme organique, des pouvoirs de la création.

Du livre VI au livre XI, Herder traite des climats, de l'influence des milieux sur l'éducation et le développement des facultés de l'homme moral. Du livre XI au livre XIV, il retrace l'histoire des races humaines dans l'Inde, la Chine, les grands empires d'Asie, la Grèce. Avec le livre XIV commence l'histoire des peuples d'Occident. 

Cette revue de toutes les nations amène Herder à s'incliner devant la sagesse du Créateur et à affirmer l'existence d'un autre monde où l'humain doit trouver le complément de ses destinées. La poésie de la forme, la générosité des idées, l'étendue du savoir ont valu à Herder l'admiration de Quinet, qui disait en parlant de cet ouvrage :

« Jamais, non jamais il ne m'est arrivé de le quitter [...] sans croire plus profondément au règne de la justice et de la raison. »
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.