.
-

 
Le supin
Le supin (du latin supinus = couché sur le dos, nonchalant, parce qu'il semble oisif et sans action) est une forme verbale propre au latin et qui se rattache à la conjugaison de l'infinitif. Le supin est terminé tantôt en um, tantôt en u

La forme en um est une sorte d'accusatif équivalente au gérondif en dum accompagné d'une préposition : eo visum est comme s'il y avait eo ad visendum. Il se met après tous les verbes qui expriment une direction vers un but déterminé. 

Le supin en u est une sorte de datif ou d'ablatif. Il se met après les mots qui renferment une idée de passivité, comme facile, difficile, admirable, étonnant, affreux, agréable, honorable, honteux, bon, mauvais, Incroyable, etc. : Facilis visu = facile à voir; mirabile dictu = étonnant à dire; jucundum lectu = agréable à lire, etc. De là le nom de supin passif donné à cette forme en u, tandis qu'on donne celui d'actif à la forme en um

Quelquefois il y a confusion, au moins apparente, d'acception entre les deux formes; ainsi, facilis ad narrandum équivaut à narratu facilis; mais le gérondif a, dans ce cas, un sens passif. Le supin a pour équivalent dans les autres langues l'infinitif avec ou sans préposition. (P.).

.


[Histoire culturelle][Langues][Littérature]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.