.
-

 
Le datif
Le datif est un cas qui semble avoir eu pour fonction primitive l'attribution à un objet, et de là vient qu'il est généralement employé pour marquer le complément indirect proprement dit. Les anciennes langues indo-indoeuropéennes le formaient à l'aide du suffixe probable ai (ei) pour le singulier; mais, par suite de diverses modifications, il s'est souvent confondu avec le locatif; au pluriel, il semble avoir eu deux suffixes différents : l'un, servant à la déclinaison des thèmes en o, ne serait autre que le suffixe du singulier avec l'adjonction de I's, confondu en sanscrit avec l'instrumental; le second, en sanscrit bhyas, se retrouve en latin sous la forme bus, qui provient d'une confusion entre bhyas et le suffixe bhis de l'instrumental; le datif grec en si n'est autre chose qu'un locatif. De nombreuses analogies ont troublé la formation de ce cas. (M. B.).
.


[Histoire culturelle][Langues][Littérature]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.