.
-

 
Le gérondif
Le gérondif est une des formes impersonnelles du verbe en latin. Il peut être substantif, c'est le gerundium, ou adjectif, le gerundivus, et, suivant le cas, se rattache à l'infinitif ou au participe

La forme du gerundium est la même que le neutre du gerundivus, et le suffixe commun produit les terminaisons suivantes : andus, endus, ou undus, iendus ou iundus, dont l'origine est probablement la même que celle des participes présents. Le gerundium supplée à la déclinaison disparue de l'infinitif; il n'exprime pas la voix (Tempus legendi, Uritque videndo femina). 

Le gerundivus a le sens passif : 

1° équivalent à un participe présent passif : in victore laudando

2° avec idée d'obligation, équivalent aux adjectifs grecs en teos

3° plus rarement avec idée de possibilité, équivalent aux adjectifs grecs en tos

Parfois il a le sens actif et est devenu un véritable adjectif (secundus). (P. Giqueaux).
.


[Histoire culturelle][Langues][Littérature]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.