.
-

Vertus

Vertus. - Commune de de France, dans le département de la Marne. Population : 2750 habitants. Ancienne capitale du pagus Vertudensis, à l'époque gallo-romaine, mentionné dès le VIIe siècle, ce bourg, situé à la source de la Berle, qui prend naissance sous le chevet de l'église, au pied d'une colline boisée, fut érigé en comté-pairie (1361), et donné en dot à Isabelle de France, mariée à Jean-Galéas Visconti, par la suite duc de Milan. Leur fille, Valentine de Milan, l'apporta en dot à Louis de France, duc d'Orléans (1389) ; il passa plus tard aux maisons de Bretagne (XVe s.), de Rohan et de Bourbon (XVIIIe s.).
-
Vertus : l'église.
L'église de Vertus.

Saccagée à deux reprises par les Anglais (1380 et 1420), pillée par les alliés (1814), du 10 au 13 septembre 1815, les 450 000 hommes des troupes russes de l'occupation y furent passées en revue au pied du mont Aimé par l'empereur de RussieAlexandre, assisté de l'empereur d'Autriche et du roi de Prusse

Vertus comptait jadis deux abbayes : une de bénédictins, Saint-Sauveur; une d'augustins, Notre-Dame, établies au XIIe siècle. L'église Saint-Martin, fondée en 1080 par Thibault 1er, comte de Champagne, recouvre une crypte curieuse. Non loin de là se voit la porte Baudet, reste des anciennes fortifications. (GE).-
-

Vertus : une ancienne fenêtre.
Vertus : une ancienne porte de la ville.
Une ancienne fenêtre. Porte de ville.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.