.
-

 
La lettre U
 La lettre U n'est pas une des lettres primitives de l'alphabet latin. C'est un dérivé de la lettre V. L'U a été formé simplement en arrondissant la partie inférieure du V. L'U n'a eu une valeur phonétique précise qu'à une époque très moderne. Les deux lettres V et U ont toujours été employées, pendant l'Antiquité et le Moyen âge, indifféremment l'une pour l'autre, pour représenter le son consonne v ou le son voyelle u (= ou).

1 - Ecritures de la première période du Moyen âge
Lettre U : écritures de la première partie du Moyen âge.

L'U est très rare sur les inscriptions romaines avant la dernière période de l'Empire. Du IVe au VIIe siècle, il affecte des formes étranges, qui le font ressembler à un Y moderne. L'U existe dans la capitale des manuscrits, sous une forme déjà voisine de celle de l'onciale et dans laquelle le jambage de droite est prolongé au-dessous de la ligne de base de l'écriture. Dans l'écriture onciale, l'U prédomine, presque à l'exclusion de la forme V, de sorte que plusieurs paléographes ont eu raison de compter l'U comme une des lettres caractéristiques de l'écriture onciale. Dans la cursive antique, l'U est souvent très petit et tracé au-dessus de la ligne. Dans les écritures mérovingienne et wisigothique, l'U est souvent réduit à une sorte de virgule contournée, forme qu'il prend toujours quand il est suscrit, par exemple dans les abréviations avec que et ur. Dans l'écriture semi-onciale et dans l'écriture minuscule, du Ve au IXe siècle, l'U est souvent facile à confondre avec l'A.

2 - Ecritures dites nationales
Lettre U : écritures dites nationales.

Dans la minuscule romane, le sommet des deux jambages de l'U minuscule commence à être formé de petits traits brisés, souvent terminés en pointe double, mais la partie inférieure des deux jambages est toujours arrondie. En Allemagne, l'U a reçu divers signes diacritiques pour le distinguer des autres lettres à jambages juxtaposés (m, n, i) : il est surmonté d'un petit cercle, devenu aujourd'hui une petite virgule retournée, et plus tard, au XVe siècle, d'un petit angle aigu, devenu le tréma (umlaut) usité actuellement pour désigner la prononciation ü. C'est dans la minuscule romane, du Xe au XIIe siècle, qu'eut lieu, quoique d'une façon intermittente, la première tentative pour distinguer phonétiquement l'U du V, en réservant généralement la forme V pour le commencement des mots.

3 - Ecritures gothiques
Lettre U : écritures gothiques.

Dans les écritures gothiques, l'U majuscule est surmonté d'une barre horizontale, formée par le prolongement de chacun des appendices terminaux des deux jambages, de sorte que la lettre est complètement formée et peut se confondre avec un O. L'U minuscule gothique est complètement anguleux, et ses deux jambages sont formés chacun de trois traits brisés. L'U gothique cursif est formé de deux jambages toujours inclinés vers la gauche.

4 - Ecritures modernes
Lettre U : écritures modernes.

Au XVIe siècle, Trissin et Ramus établirent la distinction de U (voyelle) et V (consonne) dans la typographie. Les imprimeurs hollandais s'y conformèrent depuis la seconde moitié du XVIe siècle. En France, elle ne fut adoptée que grâce à l'influence de Corneille et de l'Académie française, seulement au milieu du XVIIe siècle, et ne prédomina définitivement que vers 1675 (V. Doms Toustain et Tassin, Nouveau Traité de Diplomatique, t. II, 1755, pp. 280-290, et Carini, Sommario di paleografia, 1889, 4e  éd.. p. 31). (E.-D. Grand).
-

Lettres historiées et ornées.
1. Initiale du VIIIe siècle.
2. Initiale de la Bible de Louis le Débonnaire. 
3. Lettre ornée carolingienne. 
4. Initiale du XIe siècle. 
5. Lettre ornée du XIIe siècle.
6. Initiale filigranée du XIIIe siècle. 
7. Lettrine filigranée, XIIIe siècle.
8. Lettrine flamande, XIIIe siècle.
9. Lettre historiée, XIIIe siècle.
10. Grande initiale de livre de choeur, XIVe s.
11. Initiale ornée des Grandes heures du duc de Berry, XIVe siècle.
12. Initiale ornée du XVIe siècle.
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2014. - Reproduction interdite.