.
-

Vouet

Simon Vouet est un peintre et graveur né à Paris en 1590, mort en 1649. Fils d'un peintre médiocre, il reçut des leçons de son père et débuta dans le genre du portrait; il acquit rapidement une telle notoriété que l'ambassadeur de France en Turquie l'emmena à Constantinople, où il exécuta, de souvenir, un excellent portrait du sultan Achmet Ier, qu'il n'avait vu qu'une fois; il se rendit ensuite en Italie, y étudia avec passion Caravage et surtout Véronèse, dont il voulait s'assimiler la verve et la vigueur, et fut employé par le pape à la décoration des églises Saint-Pierre et Saint-Laurent; ses succès à l'étranger lui valurent d'être rappelé en France par Louis XIII, qui en fit son premier peintre, le pensionna princièrement et lui demanda des leçons de pastel
-
Vouet.
Simon Vouet.

Jusque-là, Simon Vouet s'était montré, non seulement peintre de haute valeur au talent vigoureux et sain, mais encore artiste consciencieux et probe. La faveur officielle, hélas, exerça sur son talent et sur son caractère une influence funeste; ce premier peintre du roi, qu'une pension magnifique mettait au rang des heureux de la terre, se prit à aimer l'or, il accepta les trop nombreuses commandes que lui valait la faveur du monarque, et, pour y satisfaire, oublia, dans un travail fructueux, sa probité d'artiste en adoptant une manière trop expéditive qui lui faisait perdre en qualité ce qu'il gagnait en rapidité.
-

Vouet : la Toilette de Vénus.
La Toilette de Vénus, par Simon Vouet.

Il répandit alors à profusion ses tableaux dans les églises, les hôtels et les châteaux et sema, dans les demeures des puissants du moment, ses peintures décoratives, dont la plupart n'existent plus; il avait alors pour élèves Pâris, Dorigny, Chaperon, Louis et Henri Testelin, et souvent ceux-ci exécutèrent des travaux pour leur maître, qui se bornait à dessiner les cartons. Néanmoins, Simon Vouet tint, à son époque, la première place, et s'il a beaucoup péché par avidité, il doit lui être beaucoup pardonné pour avoir formé Lesueur, Le Brun et Mignard

Parmi ses tableaux, dont beaucoup ont péri, nous citerons : la Présentation de Jésus au Temple, la Vierge, l'Enfant Jésus et saint Jean, le Christ en croix, le Christ au tombeau, la Charité romaine, Portrait de Louis XIII, la Foi, la Chaste Suzanne, qui appartiennent au musée du Louvre; La Toilette de Vénus, L'Allégorie de la Vertu, Saint Louis communiant, un Saint Merry, une Assomption, la Vierge et l'Enfant Jésus. (J. Mazé).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.