.
-

Villaret (Foulque de), grand maître de l'ordre des hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem (Les Moines soldats du Moyen âge), mort à Teyran (Languedoc) en 1327. Il fut élu en 1307, après la mort de son frère, Guillaume de Villaret. Foulque fut convoqué à Poitiers par Clément V pour s'entendre au sujet de la croisade . En conflit avec le roi de Chypre, il essaya de conquérir Rhodes pour avoir un établissement indépendant. Il la prit le 15 août 1340, après un siège laborieux, et en fit le centre de l'ordre. Il y fut assiégé par les Turcs en 1315, mais il les repoussa avec l'aide d'Amédée V, comte de Savoie. 

La suppression des Templiers releva son importance et valut à l'ordre beaucoup de châteaux et de terres, mais aussi des difficultés avec Philippe le Bel et des transactions très coûteuses. Foulque rencontra dans son ordre, malgré ses services, une vive opposition qui l'obligea même à quitter Rhodes ou un chapitre le déposa et élut à sa place Maurice de Pagnac. Foulque se pourvut en cour de Rome, et le pape nomma Gérard de Pins comme vicaire général de l'ordre, en attendant qu'il eût réglé la question par une sentence définitive. En 1319, Foulque donna sa démission et reçut en échange le prieuré de Capoue. Il se retira auprès de sa sœur à Teyran, en Languedoc; à sa mort, il fut inhumé dans l'église Saint-Jean de Montpellier. (J. Petit).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.