.
-

Serret

Joseph Alfred Serret est un mathématicien né à Paris le 30 août 1819, mort à Paris le 2 mars 1885. Sorti de l'Ecole polytechnique en 1840 comme sous-lieutenant d'artillerie, il démissionna l'année suivante pour se consacrer à l'étude des sciences mathématiques et fut successivement nommé : en 1848, examinateur d'admission à l'Ecole polytechnique; en 1849, suppléant du cours d'algèbre supérieur à la Faculté des sciences de Paris; en 1856, suppléant du cours d'astronomie physique à la même Faculté; en 1861, professeur de mécanique céleste au Collège de France; en 1863, professeur de calcul différentiel et intégral à la Faculté des sciences de Paris. Il occupa ces deux dernières chaires jusqu'à sa mort. Il était depuis 1860 membre de l'Académie des sciences de Paris et depuis 1873 membre du Bureau des longitudes. 
-
Serret.
Joseph Serret (1819-1885).

Joseph Serret  a publié dans les recueils spéciaux, principalement dans le Journal de mathématiques de Liouville et dans les Comptes rendus de l'Académie des sciences, toute une série de remarquables mémoires sur les fonctions elliptiques et ultra-elliptiques, les lignes à double courbure, l'intégration des équations, la théorie des nombres, etc. On lui doit, en outre, plusieurs ouvrages devenus classiques : Cours d'algèbre supérieure (Paris, 1849; 8e éd., 1866, 2 vol.); Traité de trigonométrie (Paris, 1850; 5e éd., 1875); Traité d'arithmétique (Paris, 1852; 6e éd., 1875); Eléments de trigonométrie le l'usage des arpenteurs (Paris; 1853); Cours de calcul différentiel et intégral (Paris, 1867-69, 2 vol. ; 2eéd., 1879-80). Enfin il a donné des éditions des Oeuvres de Lagrange (Paris 1867-77, 7 vol.) et du Traité de calcul différentiel de Lacroix (Paris, 1861, 2 vol.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.