.
-

Phédon d'Elis

Phédon d'Elis est le personnage principal, après Socrate, du célèbre dialogue où Platon raconte la mort de son maître (Le Phédon). Descendant d'une noble famille, prisonnier de guerre vers 400 ou 401 av. J.-C., il était employé comme esclave aux plus humiliants travaux, quand il fut racheté par un ami de Socrate, dont il devint le disciple bien-aimé. 

Après la mort de son maître, il fonda à Elis une école que fréquentèrent Plistanus, son successeur, Anchipylus et Moschus. Ménédème et Asclépiade, disciples de ces derniers, transportèrent l'école à Erétrie

On lui attribuait plusieurs dialogues, entre autres un Zopyrus, dont l'authenticité n'est pas assurée et qu'Aulu-Gelle dit admodum elegantes. Timon l'appelle "babillard" et indique peut-être par là qu'il s'était occupé de dialectique comme les Mégariques

D'après Sénèque (Lettres, XCIV, 41), il aurait dit qu'on devient vertueux sans y songer lorsqu'on fréquente les gens de bien, ce qui a fait conjecturer qu'il appliquait la dialectique à la morale. (F. Picavet).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2012. - Reproduction interdite.