.
-

Mitscherlich

Mitscherlich (Ch. Guill.). - Philologue, né en 1760 à Weissensée (Prusse), mort en 1854, fut pendant près de 70 ans professeur à l'Université de Goettingen. Il a publié un grand nombre d'ouvrages d'érudition, parmi lesquels on distingue : Lectiones in Catullum et Propertium, 1786; Scriptores erotici graeci, 1792; une édition fort estimée des Odes d'Horace, 1800; et des Racemationes Venusinae, 1827, qui complètent cette édition.
Mitscherlich (Eilhard), né dans l'Oldenbourg en 1794, était fils d'un pasteur protestant et le neveu du précédent. Après s'être appliqué à l'étude de l'histoire, de la philologie, de la géologie, de la minéralogie, de la physique, de la médecine et de la chimie, il se consacra particulièrement à cette dernière science.

Il devint, en 1821, à la recommandation de Berzélius, dont il avait attiré l'attention par ses travaux, professeur de chimie à l'université de Berlin, et ensuite membre de l'Académie des sciences de cette ville. 

Mitscherlich s'est fait un nom comme chimiste, surtout par ses recherches sur l'isomorphisme. La chimie lui doit également des découvertes importantes et l'invention d'appareils ingénieux. Il est aussi auteur d'un Traité de chimie en allemand. Il mourut en 1863.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.