.
-

Guillaume de Tyr. - Archevêque de Tyr, né à Jérusalem vers 1138, vint étudier les lettres en Occident, et à son retour chez lui gagna la confiance d'Amaury roi de Jérusalem; fut nommé par ce prince archidiacre de la métropole de Tyr en 1167, et précepteur de son fils Baudouin, fut chargé de plusieurs missions à Constantinople et à Rome, concerta une alliance avec Manuel, empereur grec, 1168, devint archevêque de Tyr en 1174, assista au concile de Latran en 1178, refusa de reconnaître la suprématie d'Héraclius, patriarche de Jérusalem, qui tenta de l'empoisonner, 1184, vint en 1188 prêcher une croisade en Europe et mourut vers 1193. 

On a de lui : Historia belli sacri a principibus christianis in Palaestina et in Oriente gesti, Bâle, 1549, in-f., insérée dans les Gesta Dei per Francos de Bongars et reimpr. dans les Historiens des Croisades, publ. par l'Acad. des insur., Paris, 1844-1859, in-f., trad. en franç. dès 1573 par G. du Préau. Cette histoire, qui malheureusement est inachevée (elle ne va que jusqu'en 1183), a le cachet de la sincérité; elle se lit avec intérêt et avec fruit. Guillaume de Tyr avait aussi composé une Histoire des Arabes, qui s'est perdue.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.