.
-

Amaury I, roi de Jérusalem de 1162 à 1173, succéda à son frère Baudouin III. Il rompit de la manière la plus injuste une trêve qu'il avait conclue avec le calife d'Égypte et porta la guerre dans ses Etats; mais, après avoir obtenu quelques succès, il fut battu par Nour-Eddin et par Saladin, et fut forcé de se retirer honteusement. Il avait inutilement sollicité les secours de la Chrétienté.
Amaury II, de la maison de Lusignan, roi de Chypre dès 1194, devint en 1197 roi de Jérusalem par son mariage avec Isabelle, veuve du roi Henri; mais il ne fut roi de Jérusalem que de nom; et quoiqu'il eut appelé les Croisés à son secours, il ne put pénétrer dans ses États. II mourut en 1205 à Ptolémaïs.
Amaury de Chartres, philosophe et théologien du XIIe siècle, né près de Chartres, mort en 1209, professa une sorte de panthéisme mystique qu'il avait puisé dans les écrits de Jean Scot, et qui le fit condamner en 1204 par le pape Innocent III. Il eut un grand nombre de disciples, parmi lesquels on remarque David de Dinant.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.