.
-

Edouard Ier d'Angleterre

Édouard I. - Roi d'Angleterre, de la dynastie normande, né en 1240 d'Henri III et d'Éléonore de Provence, fut couronné en 1272 après la mort de son père. Précédemment, il avait pris une part active aux troubles qui signalèrent les dernières années du règne de son père, et s'était croisé avec Saint Louis dans la 8e croisade. Monté sur le trône, il fit de sages réformes dans les finances et l'administration de la justice et la législation. Il convoqua plusieurs parlements où furent déterminées la liberté civile et la liberté politique et constitua définitivement la Chambre des Communes. 
-
Edouard I.
Edouard Ier (1240-1307).

En 1283, Edouard s'empara du pays de Galles, jusqu'alors indépendant; c'est de puis cette conquête que le titre de prince de Galles a été porté par l'héritier présomptif de la couronne.

En 1286, après la mort d'Alexandre III, roi d'Ecosse, ayant été choisi pour arbitre entre de nombreux compétiteurs, il se déclara pour Bailleul, l'un d'eux, et le fit son vassal; mais dans la suite il dépouilla ce prince, après l'avoir battu à Dunbar, 1297, et réunit pour un moment l'Écosse à l'Angleterre. 

Une guerre s'étant élevée entre l'Angleterre et la France, Édouard courut en Flandre pour arrêter Philippe le Bel dans ses conquêtes; mais presque aussitôt une nouvelle révolte de l'Écosse, sous le commandement de Wallace, le força à conclure avec la France une trêve de deux ans. En 1298, il remporta sur les Écossais à Falkirk une victoire éclatante : Jacques Stuart, l'un de leurs chefs, périt dans le combat avec 50 000 des siens. 

Les Écossais s'étant soulevés de nouveau en 1300, Edouard entra dans leur pays, y porta le ravage, se fit livrer Wallace, leur chef, et le mit à mort, 1305. Néanmoins, une 3e révolte éclata encore dès 1306 : elle était dirigée par Robert Bruce, qui se fit couronner. Edouard se préparait à marcher contre ce nouveau chef, lorsqu'il mourut à Carlisle, en 1307. On grava sur son tombeau : 

Ci-gît le marteau de l'Écosse. 
Après la trêve conclue en 1297 avec la France, Édouard avait épousé en secondes noces Marguerite, soeur de Philippe le Bel, et avait obtenu pour son fils Édouard la main d'Isabelle de France, fille de ce roi.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.