.
-

Baliol ou Bailleul (John). - Prince écossais. Après la mort d'Alexandre III, un grand nombre de compétiteurs, au nombre desquels étaient John Baliol et Robert Bruce, se disputant la couronne, on s'en remit au choix d'Édouard I, roi d'Angleterre, qui décida en faveur de Baliol, comme étant le plus proche parent par les femmes du dernier roi d'Écosse (1291). Celui-ci fut d'abord l'instrument docile des volontés d'Édouard; mais, s'étant ensuite brouillé avec ce prince et s'étant allié avec la France, il vit envahir ses États, fut battu, pris à Dunbar; et forcé  d'abdiquer (1296). Édouard, ne craignant rien d'un prince si faible lui rendit la liberté et l'envoya passer le reste de ses jours en Normandie. Il y mourut en 1305.
Baliol (Édouard), fils du précédent, revint en Écosse 35 ans plus tard, à l'instigation et avec les secours d'Édouard III, battit David Bruce, qui s'était emparé du pouvoir, et livra son malheureux pays au monarque anglais (1332). Après un règne ignominieux, il abdiqua (1356). Il mourut en 1363 à Doncaster.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.