.
-

Darius III

Darius III Codoman (336-330 av. J.-C.). - Après la mort d'Arsès, roi de Perse et fils d'Artaxerxès II Ochus, lequel tut empoisonné avec toute sa famille par l'eunuque Bagoas, ce dernier choisit pour roi Codomannus (probablement le nom perse Uvadamaniyus, esprit volontaire), fils d'Arsanès, fils d'Ostanès, fils de Darius Il, et également arrière-petit-fils de ce roi par sa mère Sisygambis fille d'Artaxerxès II. Codoman jouissait parmi les Perses de la réputation méritée d'un homme fort et valeureux. Dans une guerre contre la tribu des Cadurciens, sous Artaxerxès Ochus, le chef de ce peuple, connu par sa force et sa valeur extraordinaires, avait provoqué l'un des Perses à un combat singulier, Codoman avait accepté le défi et vaincu le chef cadurcien. Il monta donc sur le trône en 336 av. J.-C. sous le nom de Darius. Bagoas voulut peu de temps après tuer le roi qu'il avait mis sur le trône, mais celui-ci, prévenu, le fit exécuter. 

Un peu plus tard, Alexandre attaqua la Perse. Il battit le lieutenant de Darius, Mithridate, au fleuve Granique (en 334), puis Darius lui-même à Issus (332), et détruisit l'empire perse par la bataille décisive de Gaugamèles (ou Arbèles) le 2 octobre 334 av. J.-C. Alexandre eut le chemin libre jusqu'à la Susiane; le Macédonien poursuivit le roi vaincu à Ecbatane et dans les provinces du Nord. Là, Bessus, l'un des satrapes qui avaient accompagné Darius, trahit son maître; quand celui-ci se refusa à le suivre davantage, Bessus blessa le roi mortellement: Darius fut rejoint par les cavaliers macédoniens, auxquels il enjoignit de remercier Alexandre de la générosité avec laquelle il avait traité la mère et les femmes de Darius, tombées en son pouvoir après la bataille de Gaugamèles.

Le roi expira peu de temps avant l'arrivée d'Alexandre qui traita le cadavre de son ennemi avec des honneurs royaux, le renvoya à Sisygambis, et le fit déposer solennellement dans le tombeau des rois de Perse. Darius III eut la réputation d'un homme valeureux, doux et juste, et aurait mérité un autre sort, mais l'empire en déclin des Perses ne put résister à l'assaut des armées d'Alexandre le Grand. Avec Darius, le onzième descendant d'Achéménès, s'éteignit la grande dynastie des Achéménides dont il fut le douzième roi. Avec lui la Perse disparaît de l'histoire, pour ne renaître que cinq cent cinquante-cinq ans plus tard sous la plus grande dynastie qu'elle ait jamais eue, celle des Sassanides. (J. Oppert).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.