.
-

Artaxerxès III

Artaxerxès III ou Artakhshathra, surnommé Ochus, c. -à-d. bâtard,  roi de Perse, fils d'Artaxerxès II (359-338 av. J.-C.). A peine monté sur le trône, il égorgea les princes et peut-être aussi les princesses de la famille royale; puis, sûr de la couronne, il résolut de rétablir dans la vallée du Nil la domination perse. Diophantos et Lamios, deux aventuriers grecs qui commandaient les armées de Nektanébo, lui infligèrent une défaite sanglante, et, à cette nouvelle, l'Asie Mineure, la Phénicie et Chypre se déclarèrent indépendantes. Artaxerxès s'occupa d'abord de réprimer ces rébellions. Libre de ce côté, il marcha de nouveau sur l'Egypte, dont il fit cette fois la conquête, non sans avoir été arrêté durant de longues semaines devant Péluse (345). La conquête fut suivie d'un pillage en règle des temples et des villes, et de l'assassinat des principaux partisans de Nektanébo (Nectanebo). 

L'eunuque Bagoas et le Rhodien Mentor, qui avaient contribué à la victoire. reçurent du roi de Perse le gouvernement de l'empire, qui parut, à ne considérer les choses que superficiellement, avoir recouvré sa puissance, alors qu'en réalité, Artaxerxès n'avait dû sa force qu'à la présence de l'élément mercenaire européen. Sur les conseils de Bagoas, il prêta un concours constant aux ennemis de Philippe, mais l'eunuque-ministre, ayant appris que plusieurs de ses rivaux cherchaient à le discréditer dans l'esprit de son maître, n'hésita pas à l'empoisonner. Il donna la couronne au plus jeune fils d'Artaxerxès, Arsès, après avoir fait mourir ses autres enfants (338). (P.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2012. - Reproduction interdite.