.
-

Achéménides

Achéménides, c.-à-d. descendants d'Achéménès, est le nom par lequel on désigne, depuis le milieu du XIXe siècle, la dynastie qui mit en relief le nom des Perses, et qui réunit sous son sceptre l'Asie occidentale depuis la Méditerranée jusqu'à l'Indus, ainsi que l'Égypte et une partie de l'Afrique septentrionale. Cet empire dura 230 ans, depuis Cyrus jusqu'à Darius III Codoman (560-330 av. J.-C). 

Les Achéménides étaient une confrérie de la première tribu des Perses, les Pasargades, et tiraient leur nom de leur ancêtre Achéménès (en perse Hakhâmanis). Ce personnage, cité par Hérodote et l'inscription de Bisoutoun comme ancêtre de Darius, vivait probablement du temps du roi mède Phraortés qui, le premier, soumit les Perses, jusqu'alors indépendants, au joug des Mèdes touraniens : il fut probablement le dernier chef national de la population à laquelle se rattachaient les Perses quand ils avaient recouvré leur liberté. Sous les rois mèdes, ils gouvernaient avec le titre de rois de la ville d'Ansan (Anzan), probablement la ville de Pasargade, les fils, petits-fils et arrière-petits-fils d'Achéménès, dont les noms sont Teispès (Tchispes), Cyrus (Kurus ou Kurush) et Cambyse (Kamdbuxzya).
-

Achéménides

Le fils de Cambyse, Cyrus le Grand, réussit, en 560, à s'affranchir des Mèdes, et devint le fondateur du grand empire des Perses. En 549, Cyrus prit la capitale du roi mède Astyage (Istuvegu) et devint, par ce fait, le maître de l'Asie occidentale. Après sa mort, son fils Cambyse (529-522) conquit l'Égypte. Le frère de Cambyse, fils de Cyrus et de Cassandane, ayant été tué par son frère, un imposteur, le mage Gomatès, s'empara du trône pendant sept mois; mais démasqué et assassiné, il dut laisser le trône des Perses à la branche cadette des Achéménides qui descendait du frère du premier Cyrus, Ariaramnès, fils de Téispès. L'arrière-petit-fils d'Ariaramnès, le petit-fils d'Arsamès et le fils d'Hystaspe, régna sous le nom de Darius ler (521), et sa descendance directe se maintint sur le trône jusqu'à la destruction de l'empire (330) par Alexandre, sous les règnes de Xerxès Ier, Artaxerxès Ier, Darius II, Artaxerxès II, Artaxerxès III, Arsès et Darius III. Jusqu'à Artaxerxès III le fils avait succédé au père; Darius III était, par ses deux parents, l'arrière-petit-fils de Darius II.

Les découvertes des textes de Persépolis, de Bisoutoun et des textes babyloniens de Cyrus ont confirmé, d'une manière éclatante, les données d'Hérodote sur les ancêtres de Cyrus, et celles des auteurs grecs, plus récents, sur l'empire des Perses, données qu'au XVIIIe siècle encore, bien des orientalistes, induits en erreur par les historiens persans, déclaraient contraires à la vérité.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.