.
-

Issos

Issus ou Issos. - Ville ancienne de l'Asie Mineure (Cilicie), au fond du golfe Issique. Dans la plaine qui s'étend autour de la ville, victoires d'Alexandre sur Darius Codoman, en 333 av. J.-C., et de Septime-Sévère sur Pescennius Niger (194 apr. J.-C.). Aux XIIIe et XIVe siècles, Issus était le port principal du royaume de la Petite Arménie, et l'un des entrepôts des marchandises de l'Asie supérieure et de l'Inde, sur la route du Kurdistan et de Bagdad.
La Bataille d'Issus. - Bataille où Alexandre le Grand vainquit Darius III, roi de Perse (333 av. J.-C.). Après la bataille du Granique, Darius marcha contre les Macédoniens avec toutes les forces de son empire, une cohue de 600 000 hommes. Alexandre l'attendit près de la petite ville d'Issus, qui commandait le défilé conduisant de Cilicie en Syrie. Darius confia le commandement de son aile droite à Narbazane, et celui de l'aile gauche au Thessalien Aristomède. Le roi, à la même aile, était à la tête de 3000 cavaliers d'élite et de 40000 hommes de pied. Alexandre confia son aile droite à Nicanor et son aile gauche à Parménion. Au centre, il plaça la phalange. D'abord, la cavalerie perse chargea avec fureur l'aile gauche des Macédoniens, qui résista vigoureusement. Puis la phalange entra en action et décida de la victoire. Alexandre fut légèrement blessé, en cherchant à atteindre Darius, qui s'enfuit à cheval. La cavalerie de Parménion acheva la déroute. Les Macédoniens trouvèrent d'immenses richesses dans le camp des Perses; la femme et la mère de Darius tombèrent au pouvoir du vainqueur. La bataille d'Issus mit l'empire perse à la merci d'Alexandre.

Une mosaïque découverte à Pompéi represente la Bataille d'Issus.

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.