.
-

Susiane. - Province de l'ancien empire perse. Ce nom est plus récent, employé surtout depuis les conquêtes d'Alexandre aux régions qui environnent Suse. Le nom primitif est Susunque, Anzan-Susinak. Le nom sémitique indigène est Kis chez les anciens, Kassu chez les Assyriens modernes. De ce nom est venu le nom grec Kissia, seul nom connu d'Eschyle et d'Hérodote : les mythographes grecs prétendaient que Cissia était la mère de Memnon. Les Sémites voisins appelaient la contrée Elam, Elamtu, d'où le nom grec Elymaïs, c.-à-d. Orient. Le nom de Kis, Kassu et Cissia n'a rien de commun avec les Cosséens, peuple habitant les montagnes du Nord et appelée dans les textes susiens Kusu.

Les Perses connaissaient cette contrée sous le nom de Uvaza (prononcez Khvaja), c'est-à-dire l'« autochtone », d'où le nom moderne Khouz et Khouzistan donné à la Susiane. De hautes montagnes, des gorges que les anciens connaissaient sous le nom de Portes perses, séparent la Perse du pays maritime de la Susiane. Le nom biblique est Nimrod, comprenant toute la dépression du Bas-Tigre; de ce pays semble être venue la XXIIe dynastie égyptienne, nommée généralement Bubastite et dont les noms de Sesonchis, Takellothis et Nimrod rappellent les noms géographiques de Susunqu, Tiglat, le Tigre et Nimrod. En dehors de quelques produits caractéristiques comme le lis, la Susiane était surtout réputée, comme la Perside, pour ses chevaux : le nom du fleuve Choaspes, en perse Uvaçpa, « muni des beaux chevaux », en fournit la preuve.

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.