.
-

Darius II

Darius Il (Ochus ou Nothus le Bâtard, 424 à 406 av. J.-C.). Artaxerxès Ier était mort en 425, suivi sur le trône par son fils légitime Xerxès II; il avait dix-sept bâtards, et laissait d'une Babylonienne, Alogune, un fils illégitime, Secydianus ou Sogdianus, et d'une autre Babylonienne, nommée Cosmartidéné, deux autres fils, Ochus et Arsites. Après deux mois de règne, Xerxès II fut assassiné par son frère Secydianus qui, à son tour, fut détrôné par Ochus. Ce dernier fit subir au meurtrier le supplice des cendres froides; on forçait le patient à se jeter dans un endroit rempli de cendres et de sable. Ochus monta sur le trône sous le nom de Darius, en 424 av. J.-C. 

Son règne fut celui d'un homme faible; il fut gouverné par des eunuques et surtout par sa soeur et femme Parysatis (Parista l'hirondelle), dont il eut quatre fils, Artaxerxès, qui régna après lui, Mnémon, Cyrus le Jeune, Oarxes et Octaxes qui fut le grand-père de Darius III. Son règne ne fut pas marqué par des conquêtes, mais par l'immixtion de la Perse dans les affaires de la guerre du Peloponnèse. Les révoltes des satrapes signalèrent le règne de Darius Ochus; la plus importante, celle d'Amyrtée en Egypte, aboutit à la destruction de la puissance perse dans la vallée du Nil; en 413, l'Egypte recouvra son indépendance nationale sous des pharaons indigènes. 

Des satrapes comme Pharnabaze et Tissaphernes, quoique presque indépendants, restaient nominalement fidèles au grand roi : mais son propre frère utérin, Acytes, se révolta contre lui, se maintint pendant quelque temps victorieusement à l'aide de certains Grecs, mais fut finalement trahi, livré au roi, et subit avec ses complices le supplice des cendres. Pendant longtemps, Pissuthnès, le satrape de Lydie, réussit à rester complètement indépendant du roi de Perse; à la fin, il fut vaincu dans Sardes, conduit à Suse et exécuté. En 408, les Mèdes se déclarèrent indépendants et se maintinrent sous un autre Darius, fils du roi; à la fin ils furent de nouveau réduits sous le joug perse. 

Dans les derniers temps de sa vie, Darius vit les intrigues de sa femme qui favorisa son second fils, Cyrus, contre l'aîné Artaxerxès: sur ces entrefaites, il mourut à Babylone, en 405 av. J: C.  (J. Oppert).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.