.
-

Bonavita


D. Bonavita
2008
Bonavita (Antonio). - Prêtre et voyageur né en 1752. Il parcourut d'abord le monde, passant vingt années de sa vie au  Mexique et en Uruguay, y étant successivement précepteur du fils de Manuel de Flores, vice-roi du Mexique, aumônier, chapelain, curé dans diverses lieux. 

De retour en Europe, Antonio Bonavita fut, sous l'Empire, en Espagne, l'agent de Joseph Bonaparte (1812), qui lui confia diverses missions périlleuses, dont celle du transport des fonds secrets. A cette occasion, il fut pris et y aurait laissé la vie si le Maréchal Suchet, gouverneur de Valence, n’était venu l’arracher des mains de ses  geôliers (la junte espagnole menée par Villacampa y Periel, qui s’apprêtait  à le pendre). Il se vit ensuite conférer au nom de Napoléon, en récompense de son zèle et des précieux services rendus la dignité de « Chanoine dignitaire de la cathédrale de Tortose-» (décret du 2 Août 1813).

A. Bonavita, resté dès lors dans la sphère impériale, fut à l’Ile  d’Elbe le chapelain de la mère de l'Empereur, Létizia Bonaparte, chez laquelle il vécut avec les gens de sa maison, à Rome où il était très près du pape Pie  VII;  il fut par ailleurs le chapelain de Pauline Borghèse et, après l'exil de Napoléon à Sainte-Hélène, et bien que déjà âgé de 67 ans, le cardinal Joseph  Fesch le choisit pour y être l’aumônier de son illustre neveu. (© Dominique Bonavita, 2008).



En librairie. - Dominique Bonavita, Antonio Bonavita, premier aumônier de Napoléon à Sainte-Hélène, éd. Lacour-Rediviva, 2004.(Pour se  procurer cette biographie, contacter l’auteur : mdbonavita@free.fr).
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

©  Dominique Bonavitar / Imago Mundi, 2008. - Reproduction interdite.