.
-

Thargélies. - Grande fête de purification et d'expiation célébrée à Athènes en l'honneur d'Apollon pendant le onzième mois de l'année à qui elle a donné son nom. Elle avait pour objet la fertilité de la terre et la prospérité agricole; thargelia signifie à proprement parler les prémices des fruits que l'on faisait cuire pour les porter en procession dans des vases ad hoc. Deméter, Hélios (le Soleil) et les Horae (Heures) ou Saisons avaient leur part à la fête, et Apollon y était associé à sa soeur Artémis, à la fois comme divinité solaire et comme patron par excellence des Ioniens dont les Athéniens étaient un des principaux rejetons. Comme toutes les fêtes agricoles, les Thargelia passèrent de bonne heure à la signification plus générale d'une cérémonie de lustration pour le bien de l'État en général et le salut des particuliers.

De tout temps il s'y mêlait, ou la pratique effective des sacrifices humains, ou des rites qui rappelaient ces sacrifices, après que des moeurs plus douces les eurent fait abandonner. Au promontoire de Leucade un homme était tous les ans précipité dans la mer pour le salut de la communauté entière; à Athènes même, le premier jour de la fête, six hommes choisis parmi les condamnés à mort et que l'on appelait pharmakai, ce qui équivaut à remèdes propitiatoires, étaient ornés de guirlandes de figues et conduits hors de la ville au son des flûtes pour y être immolés; on signale des cérémonies analogues dans l'antique Massalia (Marseille) et en divers lieux. Le surplus de la fête avait un caractère gai et donnait lieu à des concours de musique et de poésie. (J.-A. H.).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.