.
-

Nyx

Nyx (= la Nuit), très vieille divinité allégorique grecque de l’obscurité primordiale, fille du Chaos, suivant Hésiode, et soeur et épouse de l'Erèbe, avec qui elle procrée l'Ether et le Jour; de l'Achéron elle a les Ménades; seule elle enfante les divinités de la destinée, Kères et Moires, la Mort,  le Sommeil (Hypnos), les Songes, la Plainte, la Misère, la Faim, la Peur, la Némésis, la Discorde (Eris), la Folie (Atè), mais aussi l'Amour (Éros). D'autres auteurs en font la fille d’Ouranos (le Ciel) et de Gaïa (la Terre).

Le hibou lui était consacré. Cette déesse avait des temples en divers lieux de Grèce, et on lui sacrifiait des brebis noires et des coqs. Homère chante sa puissance qui dompte par le sommeil les humains et les dieux. 

Elle était représentée sur le fameux coffret de Kypselos (Cypselus) avec le Sommeil et la Mort dans ses bras. On prit l'habitude de la peindre la face voilée de noir, vêtue d'une longue robe noire semée d'étoiles, tantôt ailée, tantôt sur un char traîné de chevaux noirs, portant soit le Sommeil et la Mort, soit une torche renversée. Euripide la décrit assise sur un char, couverte d'un voile semé d'étoiles et quelquefois avec des ailes de chauve-souris. (A.-M. B.).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.