.
-

Tibériade

Tibériade. - Ville du Nord d'Israël (Galilée), sur la rive occidentale du lac du même nom. Fondée vers l'an 16 ap. J.-C. en l'honneur de l'empereur Tibère par Hérode-Antipas qui en fit sa résidence et y éleva de somptueux monuments gréco-romains. A cette époque, elle n'était pas en faveur auprès des juifs, car l'établissement des fondations avait amené au jour de nombreux ossements humains dont le contact constituait une souillure. Jésus n'y vint pas. Lors de la révolte des Juifs contre les Romains, l'historien Josèphe fortifia la ville; mais les habitants ouvrirent les portes à Vespasien sans résistance. 

Après la destruction de Jérusalem, Tibériade devint le centre du judaïsme : le sanhédrin y fut transféré de Sepphoris et aussi la célèbre école talmudique de Jamnia. C'est à, Tibériade que la Michna ou commentaire de la Torah et la partie la plus ancienne du Talmud fut rédigée vers l'an 200 de notre ère par le rabbin Juda Haggadôch, et que la Guemara ou Talmud dit de Jérusalem parut vers le milieu du IVe siècle. 

On doit aussi à l'école rabbinique de Tibériade le système de notation des voyelles employé encore aujourd'hui pour le texte biblique et connu sous le nom de vocalisation masorétique. On cite parmi les docteurs ayant vécu dans cette ville les rabbins Akiba et Maimonide qui ont leurs tombeaux à quelques kilomètres vers le Sud. Khosroès prit Tibériade en 614, et les Arabes en 637. Elle fut donnée en fief à Tancrède et l'ancien évêché rétabli. Prise par Saladin en 1187, après la bataille de Hattin (Les Croisades), rendue aux Francs en 1240, elle retomba au pouvoir des musulmans en 1247. 

Au XVIIIe siècle, ses fortifications furent restaurées par le gouverneur Zâhir el-Omar. Un tremblement de terre, en 1837, la détruisit presque entièrement. Les ruines de la ville antique sont au Sud du bourg actuel dont les murailles sont d'époque arabe. Là aussi sont des bains chauds très réputés contre les rhumatismes. L'eau, qui sort à 62°, contient du soufre et du chlorure de magnésium.
-

Le lac de Tibériade (mer de Galilée) vu depuis l'espace.
Le lac de Tibériade, avec les villes de Tibériade et de Capharnaüm. Source : Nasa.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.