.
-

Schoenbrunn

Schoenbrunn est un château  de la Basse-Autriche, situé à 6 kilomètres au Sud-Ouest de Vienne, sur la rive droite du Wienfluss. Il  était autrefois le château de plaisance impérial. Sous l'empereur Matthias, il existait déjà sur cet emplacement un château de chasse. En 1774, Marie-Thérèse construisit l'édifice actuel et, à partir de cette époque, il servit de résidence pour la cour une partie de l'été.

Le développement du corps principal du palais est de 156 m de front, sans compter les bâtiments accessoires, bien plus développés; les parties intéressantes à visiter sont : la chapelle, Ia grande salle, la chambre avec les tableaux de Hamilton, et la salle des cérémonies. Au Sud du château s'étend un parc dans le goût français du XVIIIe siècle, ouvert au public. Tout auprès du château il y a d'autres jardins et une orangerie
--

Château de Schoenbrunn.
Le château de Schoenbrunn (Autriche). 

Devant le palais un superbe parterre embelli de trente-deux statues de marbre et d'un bassin avec un beau groupe de Neptune. Du côté Ouest, vers Hietzing, se trouve un jardin zoologique et un jardin botanique réputé avec un palmarium; du côté Est, vers Meidling, on admire le beau puits qui donne son nom au château, une ruine romaine et un obélisque. Sur le haut de la colline qui termine le parterre s'élève un élégant petit bâtiment à colonnes appelé la Gloriette, d'où l'on a une vue magnifique.

L'archiduc Charles établit son quartier général à Schoenbrunn en 1801 pour résister à Moreau; en 1802, Marie-Caroline de Naples l'habita; Napoléon Ier , en 1805 et 1809, s'y installa, et les deux traités de Presbourg (26 décembre1805) et de Vienne (14 octobre 1809) y furent signés. Le duc de Reichstadt (Napoléon II) eut Schoenbrunn pour résidence et y mourut. (A19).
--

Château de Schoenbrunn : le groupe de Neptune.
Le groupe de Neptune, dans les jardins du château de Schoenbrunn. Photos : The World Factbook.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.