.
-

Orangerie. - Grande salle, construite en pierre ou en brique, avec de larges, baies garnies d'un double vitrage et ouvertes du côté du midi. On y renferme, pendant l'hiver, les orangers et autres arbustes des pays chauds qui ne peuvent supporter les froids du climat septentrional. 

Parmi les constructions les plus remarquables de ce genre, il faut citer l'orangerie du château de Versailles, adossée à la grande terrasse et que les escaliers conduisant à cette terrasse garantissent, de droite et de gauche en laissant la façade principale seule exposée au Soleil. Les trois galeries, une au fond et deux en retour, dont se compose l'Orangerie de Versailles; et l'ordre toscan qui la décore donnent à l'ensemble, de cet édifice un caractère vraiment monumental. 

On appelle aussi orangerie la partie d'un jardin à la française, située, devant un bâtiment et dans les allées de laquelle sont disposés les orangers et autres arbustes de même essence, soit en pleine terre, soit dans des caisses. (Charles Lucas).

.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.