.
-

Eglise Saint-Jacques-du-Haut-Pas, à Paris (Ve arrondissement). - Cette église, située rue Saint-Jacques, doit son nom à la chapelle Saint-Jacques-du-Haut-Pas. Le Hospitaliers de Saint-Jacques du Haut-Pas (ainsi nommés en souvenir de la bourgade d'Alto Pascio, près de Lucques) avaient fondé un hôpital, sur le chemin des pèlerins de Compostelle, dont la chapelle servait aux paroissiens du faubourg Saint-Jacques. 
-
Paris : église Saint-Jacques du Haut-Pas
L'église Saint-Jacques du Haut-Pas, à Paris.
© Photo : Serge Jodra, 2009.

Vers le milieu du XVe siècle, les habitants des faubourgs Saint-Jacques et Saint-Michel, trop éloignés des églises Saint-Médard, Saint-Hippolyte et Saint-Benoît, sollicitèrent l'érection de cette chapelle en succursale. Cette demande leur fut accordée en 1566. La sentence de l'official de Paris est ainsi conçue :

 « Avons permis et permettons aux manants et habitants des dits faubourgs de la porte Saint-Jacques et de Notre-Dame-des-Champs, avoir à leurs dépens autres personnes, qui dient, chantent et célèbrent à haute voix et avec chants, les dits offices divins. »
Dès l'époque de l'établissement de cette succursale, le prêtre qui la desservait avait pris le titre de curé. Cette cure était alors à la nomination du trésorier de la Sainte-Chapelle. La population s'étant considérablement augmentée dans le faubourg Saint-Jacques, on résolut, en 1603, de bâtir une église plus vaste.

La première pierre ne fut pourtant posée que le 2 septembre 1630, par Monsieur, frère du roi Louis XIII. Ce fut seulement alors que les habitants obtinrent l'érection de leur église en paroisse. Les travaux, commencés d'abord avec beaucoup d'ardeur, furent longtemps suspendus faute de financement. On les reprit en 1675. Le choeur était seulement construit à cette époque. 

On doit la continuation de cette église à Anne-Geneviève de Bourbon, princesse du sang, duchesse douairière de Longueville, qui vint plusieurs fois au secours de la fabrique. Mais la plus grande partie de la dépense fut faite par les paroissiens. Les carriers, qui étaient en grand nombre dans ce quartier, fournirent gratuitement toute la pierre dont cet édifice est pavé; et les ouvriers employés à sa construction travaillèrent chacun un jour par semaine, sans vouloir en recevoir le salaire. Le portail, décoré de quatre colonnes' doriques, et la tour, d'une forme carrée, furent construits sur les dessins de l'architecte Guittard, membre de l'Académie. On commença en 1688 la chapelle de la Vierge, située dans le fond du choeur. (L.).

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.