.
-

Renouvier

Charles Bernard Renouvier est un philosophe français  né le 1er janvier 1815 à Montpellier, mort le 1er septembre 1903 à Prades. II entra à l'École polytechnique et abandonna les mathématiques pour se consacrer à l'étude des sciences sociales et de la philosophie. Il se fit connaître en 1842 par son Manuel de philosophie moderne et son Manuel de philosophie ancienne (1844); il avait pris rang, dès ses débuts, parmi les radicaux et les réformateurs et donné de nombreux articles à l'Encyclopédie nouvelle de Pierre Leroux et Jean Reynaud. En 1848, après la révolution de Février, il publia, sous les auspices d'Hippolyte Carnot, ministre de l'instruction publique, son Manuel républicain de l'homme et des citoyens: cette brochure causa la chute du ministère par les propositions socialistes qu'elle contenait. 

En 1851, Renouvier publia : Gouvernement direct, sorte de projet d'organisation communale et centrale de la République, qu'il avait composé avec des démocrates socialistes, ses amis. Il était un des collaborateurs assidus de la Liberté de penser, journal qui combattait la présidence de la République. Après le coup d'État de 1851, il cessa de s'occuper de politique et se consacra à l'étude des questions philosophiques et religieuses. Il a publié de très nombreux articles dans l'Année philosophique qu'il a fondée en 1868 avec Pillon, un adepte de la doctrine criticiste réformée et qui reparut après la guerre de 1870 sous le titre de Critique philosophique. Renouvier l'a dirigée de 1872 à 1892.

On lui doit : Essais de critique générale (1854, rééd. en 1876); Science de la morale (1869); Esquisse d'une classification systématique des doctrines philosophiques (1885). Il a traduit la Psychologie de Hume. En 1851, Renouvier avait commencé, dans la Revue philosophique de Fauvety, un roman philosophique qui n'a pas été achevé : Uchromi. Dans son Rapport sur la philosophie en France au XIXe siècle, Ravaisson a exposé et apprécié la doctrine philosophique de Renouvier. (Ph. B.). 



En librairie - Charles Renouvier, Sur le peuple, l'église et la république (articles de 1850-1851), L'Harmattan, 2003. - La science de la morale, Fayard, 2002, 2 vol.  - Victor Hugo, le philosophe, rééed. Maisonneuve et Larose, 2002. - Les Dilemmes de la métaphysique pure, PUF, 2000. - Uchronie, Fayard, 1988. - Les derniers entretiens, Vrin.

Turlot, Le personnalisme de Charles Renouvier, une philosophie française, Presses universitaires de Strasbourg, 2003. G. Milhaud, La philosophie de Charles Renouvier, Vrin, 2001. - Marie-Claude Blais, Au principe de la république, le cas Renouvier, Gallimard, 2000. - Laurent Fédi, Le problème de la connaissance dans la philosophie de Charles Renouvier, L'Harmattan, 1999. - P. Mouy, L'idée de progrès dans la philosophie de Renouvier, Vrin.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.