.
-

Léon III, l'Isaurien

Léon III, dit l'lsaurien, parce qu'il était né en Isaurie, parvint au rang de général par sa bravoure et ses talents militaires. 

Proclamé empereur d'Orient par l'armée en 717, il soutint courageusement dans Constantinople un siège contre les Arabes. Mais il plongea l'empire dans le trouble en y introduisant l'hérésie des iconoclastes, qu'il avait empruntée aux musulmans

Il déposa, en 750, le patriarche saint Germain, qui avait  refusé d'obéir à son édit de suppression des saintes images. Les papes saint Grégoire Il et saint Grégoire III lui écrivirent en vain pour lui en demander la révocation. Le premier de ces deux pontifes n'échappa à sa vengeance que par l'attachement des peuples de l'Italie pour le chef de l'Église

Dans l'ardeur de son fanatisme, Léon abolit les écoles et fit brûler la bibliothèque de Constantinople avec ses gardiens. La mort délivra l'empire de ce tyran en 741.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra,  2009. - Reproduction interdite.