.
-

Hénault (Ch. J. Fr.), fils d'un fermier général, né à Paris en 1685, passa quelques années dans la congrégation de l'Oratoire, rentra dans le monde et occupa une place de président au parement de Paris, que lui avait achetée son père. Il fut aussi surintendant de la maison de la reine, femme de Louis XV, et, après la mort de cette princesse, surintendant de la maison de la Dauphine. Il figura à la cour de la duchesse du Maine et fut lié avec madame du Deffand et avec Voltaire, qui a célébré les soupers du riche et luxueux président. Il fut membre de l'Académie française et de celle des Inscriptions, et mourut en 1770. Il avait composé un poème intitulé l'Homme inutile, des pièces de théâtre et quelques autres poésies. Mais l'ouvrage auquel il doit sa réputation est un Abrégé chronologique de l'histoire de France, depuis Clovis jusqu'à Louis XIV. Il a été continué par Fantin-Desodoards, par Walckenaer et par Michaud. L'édition continuée par Michaud va ,jusqu'à la fin du règne de Charles X, 1 vol in-8°, 1836. L'esprit du XVIIIe siècle se manifeste constamment dans le travail de Hénault. Ses Mémoires ont été publiées en 1855, 1 vol. in-8.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.