.
-

Alphonse II, le Chaste

Alphonse II, le Chaste, est un roi des Asturies, mort à Oviédo le 20 mars 842. Il régna de 791 à 835. Fils de Froïla Ier, mort en 783, il fut d'abord écarté du trône à cause de son extrême jeunesse, et se retira au monastère de Samos en Galice pendant les règnes d'Aurelio, de Silo, de Mauregato et de Bermudo, que les nobles lui préférèrent successivement. 

En 791, Bermudo abdiqua en faveur d'Alphonse II qui reprit la lutte contre les Maures. En 794, il les bat à Lutos ou Lodos; en 797, il pénètre jusqu'à Lisbonne. Il envoie deux ambassadeurs (Basilico et Froya) à Charlemagne, et conclut à Toulouse une alliance avec Louis, roi d'Aquitaine. En 802, il est détrôné par quelques nobles mécontents, et renfermé au monastère d'Abelanica; il est délivré par le Goth Theuda, et gagne sur les Maures une dernière victoire à Naharon. Il établit sa résidence à Oviédo et fit ériger en évéché, en faveur d'Adulphe, la principale église de la ville, dédiée aux douze apôtres. 

Après la découverte du tombeau supposé de saint Jacques près d'lria-Flavia en Galice, il ordonna la construction de la première basilique de Saint-Jacques de Campo Apostoli et y transféra l'ancien évêché d'Iria. Il remit en vigueur la hiérarchie et la législation gothique. Une disposition par laquelle il permit à quelques jeunes filles nobles d'épouser des Maures a donné naissance à la légende du tribut des cent vierges. (GE).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005 - 2014. - Reproduction interdite.