.
-

Adalgise

Adalgise est un fils de Didier, roi des Lombards, mort en 788. Après la prise de Pavie par Charlemagne (juin 774), Adalgise se retira quelque temps à Vérone, d'où il gagna par mer Constantinople. L'empereur Léon l'accueillit, reconnut ses droits et lui décerna les dignités de patrice et de roi; Adalgise changea alors son nom en celui de Théodote

Fort de l'appui de l'empereur, il entretint des intelligences avec son beau-frère Arigise, duc de Bénévent, qui lui-même prétendait à la couronne lombarde. Dès 775, le pape Adrien écrivait à Charlemagne pour l'avertir d'une grande conjuration que formaient contre lui les princes italiens : les ducs Mildebrand de Spolète, Arigise de Bénévent, Rotgand de Frioul, unissant leurs forces à une armée grecque qu'amènerait Adalgise, devaient attaquer l'Italie par terre et par mer. 

Charlemagne dissipa la conspiration. Mais après la mort d'Arigise, survenue en 787, l'empereur Constantin VI, à qui charlemagne avait refusé la main de sa fille Rothrude, envoya des troupes en Calabre sous la conduite d'Adalgise, de Jean le Trésorier et du patrice de Sicile, pour soutenir les prétentions du prince lombard et chasser le nouveau duc de Bénévent Grimoald, qu'on avait en vain cherché à attirer dans le parti gréco-lombard. 

Ces troupes furent défaites (788) par une armée recrutée dans l'Italie du Nord, dans les duchés de Bénévent et de Spolète, et commandée par le Franc Vivigis. Jean le Trésorier et Adalgise trouvèrent la mort dans la bataille. (M. Prou).--

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2014. - Reproduction interdite.