.
-

Abdallah

Abdallah, c'est-à-dire serviteur de Dieu, père de Mohammed (Mahomet), né à la Mecque, mort en 570, était fils d'Abdoul Motaleb, gardien de la Kaaba, Conducteur, puis marchand de chameaux, il acquit de grandes richesses, qui préparèrent la puissance de son fils.
Abdallah, oncle d'Aboul-Abbas, premier calife abbasside, contribua puissamment par sa valeur à renverser la dynastie des Omeyyades, mais se déshonora par une trahison : il assassina plusieurs princes de cette famille qu'il avait invités à un festin. Il fut tué en combattant, en 755, après avoir vainement tenté de régner.
Abdallah, général arabe, fils d'Abdel-Mélek-ben-Omar, réduisit les habitants de l'Andalousie révoltée contre Abdérame, roi de Cordoue, 785; prit Gérone, Narbonne, et pénétra jusqu'à Carcassonne.
Abdallah, chef des Wahhabites, et l'aîné des fils de Sehoud, fut choisi par lui, en 1805, pour commander ses armées, et le remplaça, en 1814, dans le gouvernement des Wahhabites; mais attaqué par Méhémet-Ali, pacha d'Égypte, il se vit obligé de se rendre à discrétion, 1818; conduit à Istanbul, il fut mis à mort par ordre du sultan.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.