.
-

Faunus, vieux dieu romain des champs et des bergers, protecteur du bétail, fils de Picus et petit-fils de Saturne, ou bien de Circé et de Jupiter, régna sur le Latium avant l’arrivée d'Énée, selon certaines légendes, accueillit dans ses États Evandre, venu d'Arcadie, et répandit en Italie le culte des dieux et l'agriculture. Après sa mort, ses sujets, charmés de son gouvernement, le placèrent au rang des dieux champêtres. On lui attribuait le don des oracles. On lui donnait une forme analogue à celle des Satyres

Il avait pour femme Fauna, et pour compagnons les Faunes. Le Faunus des Latins a été assimilé tardivement au Pan des Grecs. Mais son importance s’émoussera. Il sera remplacé par les Faunes (Fauni). 

Une autre raison de son déclin a également été son assimilation avec un autre vieux dieu italique, Lupercus, dont le culte comprenait la procession des Luperques (les Lupercales ou fêtes de la fécondité); douze jeunes gens appartenant aux familles des Quintilii et des Fabii, en février, parcouraient les rues de Rome à peu près nus, revêtus simplement d’une peau de chèvre et flagellant les femmes avec des lanières de cuir de bouc pour les rendre fécondes.

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.