.
-

Circé

Circé (personnage de l’Odyssée) est une magicienne, célébre par sa beauté; fille d'Hélios et de  la nymphe Perséis (une des Océanides), ou d'Aeétès et d'Hécate, ou d'Hypérion et d'Europe. On a voulu voir en elle une divinité lunaire; mais il est permis de la considérer comme une déesse de l'amour - de l'amour avilissant - comparable à l'Ishtar babylonienne.

Selon Homère, elle avait sa demeure dans l'île d'Oea (Oea en Colchide, à l'embouchure du Phase, et selon d'autres, l'île d'Oea en Italie, au pied du promontoire Circeii ), où elle s'était réfugiée après avoir empoisonné son mari, le roi des Sarmates; suivant d'autres, elle residait à Anaxie.

Le même poète dit qu'elle habitait un palais magnifique, où tous les ustensiles étaient d'or, les tables d'argent, et les tapis teints de pourpre; des loups et les lions, qu'elle avait apprivoisés par ses breuvages magiques, erraient dans d'intérieur. 

Les Argonautes, à leur retour, abordèrent dans son île, mais Circé, ayant appris qu'ils s'étalent souillés du meurtre d'Aeétès ou d'Absyrte, ne voulut pas les recevoir. Suivant une autre tradition, elle purifia Jason de ce crime. 

Ulysse, à son retour de Troie, ayant éte poussé par la tempête sur les côtes de cette île, Circé changea tous ses compagnons en pourceaux, en leur donnant des breuvages enchantés. Pour lui, il put échapper à l'art de cette magicienne par le secours à l'aide de l'herbe moly que lui avait donnée Hermès (ou Athéna),  et força Circé, l'épée à la main, de rendre à ses compagnons leur première forme. Elle y consentit, et s'éprit pour Ulysse d'une vive passion. 

Pendant un an, le roi d'Ithaque oublia son île auprès d'elle. A son départ, elle lui conseilla de descendre aux Enfers, et de consulter sur sa destinée l'ombre de Tirésias. Elle eut de lui un fils nommé tantôt Télégone, tantôt Adrios, tantôt Latinus, et une fille, Cassiphoné. J.-B. Rousseau a, dans une admirable cantate, peint la douleur de Circé au moment du départ d'Ulysse.

Télémaque ayant tué son père par accident, Circé le rappela à la vie. Cassiphoné fut donnée en mariage à Télémaque; mais elle l'assassina parce que celui-ci avait tué sa mère, Circé, dont il ne pouvait supporter l'orgueil. 

Auparavant. Circé avait transformé Picus en pivert, ses compagnons en bêtes féroces, et Scylla en monstre marin.
-

Ulysse et Circé.
Ulysse contraint Circé à rendre à ses compagnons leur forme humaine.
Urne funéraire polychrome du IVe s. av. J.-C. Musée d'Orviéto.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.