.
-

Constance d'Aquitaine

Constance d'Aquitaine. - Ce personnage, qui figure dans quelques dictionnaires biographiques comme femme des rois de France Louis V et Robert le Pieux, n'a pas existé. Son introduction dans la série des reines de France résulte d'une confusion entre Adélaïde ou Blanche, fille de Foulques le Bon, femme d'Étienne, comte de Gévaudan, du roi Louis V et de Guillaume d'Arles, d'une part, et sa fille Constance d'Arles, femme de Robert le Pieux, d'autre part. Le mariage de ce dernier avec Constance, fille d'Adélaïde et de Guillaume d'Arles, donna naissance à une légende inventée et d'autant plus facilement accueillie par les historiens du Moyen âge qu'elle légitimait l'usurpation des Capétiens

Dès le XIe siècle, Odoran, moine de Saint-Pierre-le-Vif de Sens, rapportait que Louis V avait donné son royaume au duc Hugues. Plus tard, on lit dans une chronique d'Anjou que le roi Louis V avait donné sa fille Constance à Robert, fils de Hugues, avec le royaume de France pour dot. Chez d'autres chroniqueurs, spécialement Gervais de Tilbury, Constance s'appelle Blanche; elle est non plus la fille, mais la femme de Louis V, qui lui lègue le royaume tout en faisant jurer au duc Hugues d'épouser sa veuve et de prendre la couronne. On a même inventé un testament de Louis V dont le texte manuscrit se trouve à la Bibliothèque nationale au t. I de la collection de Camps. (M. Prou).

.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.