.
-

État des États-Unis
Pennsylvanie
La Pennsylvanie est un Etat des Etats-Unis. C'est l'un des treize Etats originaires de l'Union Nord-Américaine, dans la région Nord-Est. Son nom (la Sylvanie de Penn) rappelle son fondateur, et sa nature boisée. Capitale : Harrisburg (49 500 habitants), sur le fleuve Susquehanna. Autres villes importantes : Philadelphie (1,53 million d'habitants),  arroisée par la Delaware; Pittsburgh (305 700 habitants), au confluent de l'Allegheny et du Monongahela, qui forment là l'Ohio; Allentown (118 000), Erié (102 000). 
Histoire de la Pennsylvanie. - Une colonie de Suédois et de Finlandais s'établit en 1627 sur la rive Ouest du bas Delaware et s'étendit jusqu'à l'embouchure du Schuylkill. Les Hollandais l'obligèrent en 1655 à reconnaître l'autorité de la Nouvelle-Amsterdam, qui est devenue New York. Un grand nombre d'Allemands sont également venus dans le pays avec les premiers fondateurs et ont conservé en partie leur langue maternelle mêlée de mots allemands, le pensylvanus dutch

Les Anglais s'emparèrent de la colonie en 1664. En 1681, le roi d'Angleterre Charles Ier concéda à William Penn le territoire du Delaware pour payer une dette du gouvernement anglais. Penn, suivi par les membres de sa secte (les quakers), colonisa sa concession, y bâtit, en 1682, Philadelphie, et lui donna le nom de Pennsylvanie. 

La colonie prospéra grâce à la sagesse de Penn qui vécut en paix avec les Indiens jusqu'à la guerre de l'Indépendance; les Indiens devinrent alors les alliés des Anglais et, en 1776 et 1777, eurent lieu les massacres de Brandywine, Germantown, Wyoming et Paoli. 

La déclaration d'indépendance fut proclamée à Philadelphie, où fut aussi adoptée, par le Congrès, la constitution de l'Union américaine. En 1812, la Pennsylvanie supporta une grande partie des charges de la guerre contre l'Angleterre. Dans la guerre de sécession, elle fournit 362.284 hommes à l'armée et à la marine du Nord. En juin 1863, elle fut envahie par le général Lee, qui, battu en juillet, à Gettysburg, dut se replier dans le Maryland.

Le gouverneur est nommé, pour 4 ans, par le peuple; le Sénat a 50 membres et est élu pour le même temps; les représentants sont au nombre de 204, nommés pour 2 ans; le pouvoir judicaire appartient à une Cour suprême de 7 juges élus pour 21 ans et non rééligibles; l'Etat envoie au Congrès de l'Union 2 sénateurs et 30 représentants; il a 32 voix pour l'élection présidentielle.

Situation et limites.
La Pennsylvanie est située entre les Etats de New York au Nord-Est et Nord, du New Jersey à l'Est, du Delaware, Maryland et Virginie à l'Ouest et au Sud, de l'Ohio à l'Ouest. Les limites sont conventionnelles et en ligne droite au Nord, au Sud et à l'Ouest; à l'Est et au la frontière est formée par le cours du Delaware qui le sépare de New Jersey et de New York; au Nord-Ouest, il suit pendant 75 km les rives du lac Erié. La Pennsylvanie forme à peu près un parallélogramme de 500 km de l'Est à l'Ouest et de 255 km du Nord au Sud. Superficie, 120 000 km². Sa population, qui en 1790 était de 434.373 habitants, et en 1890 de 5.2 millions, atteint 12,7 millions en 2011.
-

Pennsylvanie : Philadelphie.
Philadelphie, la grande ville de Pennsylvanie.

Orographie.
L'Etat se divise en trois régions très différentes : la première, l'Atlanlic Slope, à l'Est, qui repose sur les roches primitives, est une parcelle du versant atlantique; la seconde région est montagneuse et représente les formations dévonienne et silurienne; la troisième, établie sur les formations carbonifères, se rattache aux plateaux et aux hautes plaines qui descendent vers les lacs Erié et Ontario. Sur le versant atlantique, il n'y a qu'une plaine basse et étroite sur la rive du Delaware la région montagneuse a 325 km de large et est une partie des monts Appalaches, plissements du sol, dont les crêtes sont peu élevées et qui ne forment que d'étroites vallées, sauf celle de Kittatiny ou des Apalaches. Les monts Appalaches, en partant des rives du Delaware, prennent le nom de South Mountains, puis de Bluee Mountains, crête de partage entre le versant atlantique et celui des grands lacs : les eaux se creusent un passage à la base même des montagnes en formant des Water Gaps ( = portes d'eau) très imposantes : les altitudes varient de 300 à 600 m; ces montagnes sont couvertes de forêts.

Hydrographie.
La Pennsylvanie a trois grands fleuves : le Delaware, le Susquehanna et l'Ohio qui recueillent plus de 700 rivières. Le bassin du Delaware est le plus petit des trois ; celui du Susquehanna comprend la moitié de la superficie de l'Etat; elle forme deux grandes branches, celle de l'Est (ou du Nord), et celle de l'Ouest (ou du Sud). Un des traits caractéristiques de ces cours d'eau est leur parallélisme remarquable, aussi bien lorsqu'ils traversent les montagnes que lorsqu'ils longent les vallées.

L'Ohio est formé de deux branches dans l'extrême Ouest, qui arrivent de points diamétralement opposés (l'Alleghany qui descend du New York ou du Nord et la Monongahela qui vient de la Virginie on dit Sud) ; elles se rencontrent à Pittsburgh et n'ont ensuite que 50 km de cours dans la Pennsylvanie. La navigation de ces cours d'eau est très peu développée. L'Ohio est navigable pendant les grandes crues, à 700 km de Pittsburgh par l'Alleghany, et à 100 km par la Monongahela. 

Le Delaware, grâce à sa baie très vaste, assure à Philadelphie 115 km de navigation intérieure et 50 km pour les petites embarcations jusqu'à Trenton. 

En dehors de ces voies, les autres cours d'eau ne servent qu'à alimenter les canaux qui se relient au Delaware, à l'Ohio et au port Erié.
-

Pennsylvanie : vue de la campagne.
La campagne près de Klingerstown, en Pennsylvanie. 

Climat.
Le climat est très variable et atteint de grandes chaleurs et des froids extrêmes, seulement pendant quelques jours : l'été est rafraîchi par les brises du Nord-Ouest, et l'hiver adouci par les vents du Sud-Est. La moyenne de l'hiver est de ¨+0,56 °C; celle du printemps, de 10,94 °C ; celle de l'été, de 22,94 °C; celle de l'automne, de 12,50 °C. La moyenne annuelle des pluies est de 1120 mm.

Richesses minérales.
La Pennsylvanie tient la tête des Etats-Unis pour la production du charbon (anthracite) et du fer; elle fournit peu de cuivre et de zinc et pas de plomb. Le bassin d'anthracite de la Pennsylvanie est un prolongement du dépôt houiller des Appalaches; il se divise en trois gisements : ceux du Schuylkill au Sud; de Woming et Lackananna au Nord; de Shamokin, Mahoning et Lehigh, situé entre les deux. L'industrie métallurgique est très active. 

La découverte de l'anthracite en 1824 avait été un fait aussi important que la découverte (1859) du pétrole; la région où il se trouve mesure 1600 km de longueur sur 30 km de largeur et s'étend du rivage canadien du lac Erié jusque dans le Tennessee; les lacs de pétrole, de forme lenticulaire, ont 250 m de largeur environ et sont d'autant plus abondants que les roches qui les contiennent sont plus épaisses. Le bassin pennsylvanien a 8000 km²; il avait d'abord son centre de production à Titusville, puis il s'est déplacé à Parker, vers le Sud, puis à Bradford.

Outre le pétrole et les houilles, la Pennsylvanie exploite encore des carrières (marbres, grès, roches cristallines, ardoises).
-

Amish au champ, en Pennsylvanie.
L'agriculture en pays Amish, près de Lancaster, au Sud-Est de la Pennsylvanie.
Toutes les photos de cette page sont de  Carol Highsmith.

Cultures, flore, faune.
La Pennsylvanie ne possède pas les belles prairies de l'Ouest, mais elle est un pays agricole, très riche dans les bas-fonds de ses vallées fluviales; les forêts constituent encore une proportion notable de la superficie totale; on y trouve des chênes, des noyers, des érables, des cornouillers, des magnolias, catalpas, peupliers américains, pommiers sauvages, bouleaux, merisiers, sycomores, mûriers, cèdres, frênes, pins. La production des fruits et des légumes est très importante; on cultive le maïs, le blé, les pommes de terre, le seigle, etc.

La faune sauvage est la même que celle de l'Etat de New York : ours, loup, chat sauvage, loutre, renard gris et renard fauve, martre, belette, rat musqué, lièvre, lapin, daim, élan; le castor est devenu très rare. Parmi les oiseaux, buses, faucons, hiboux, poules d'Inde, coqs de bruyère, perdrix, oies, canards sauvages. (Ph. B.).

.


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Etats-Unis]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2011. - Reproduction interdite.