.
-

Place des Victoires, à Paris (Ier et IIe arrondissements). - Située au centre de
Paris, cette place y sert de jonction à quatre quartiers, ceux du Palais-Royal, des Halles, Vivienne et du Mail. Sa création fut l'oeuvre d'un courtisan, le maréchal de La Feuillade, qui y éleva à ses frais, en 1686, une statue monumentale de Louis XIV. Le roi y était représenté recevant de la Victoire une couronne de laurier. Aux angles du piédestal se dressaient quatre figures colossales, en bronze, d'esclaves enchaînés, Par contrat avec le corps municipal, l'architecte Prédot fut chargé de construire autour de la place une série d'hôtels à façades symétriques.
-
Paris : Place des Victoires (écusson).
Paris : Place des Victoires (Banque de France).
La Place des Victoires, à Paris.

En 1790, la municipalité décida l'enlèvement des statues d'esclaves; la place prit le nom de place de la Victoire-Nationale et, au lendemain du 10 août 1792, la statue fut détruite. Une pyramide en bois s'éleva sur son emplacement, à la mémoire des citoyens morts en combattant pour la liberté. 


Panorama de la Place des Victoires, à Paris.

En 1810, on y plaça une statue de Desaix, si disproportionnée, jugée si inconvenante (le héros de Marengo était représenté nu!) que cette oeuvre due à Dejoux demeura masquée derrière une charpente.
-

Place des Victoires, à Paris.
La statue équestre de Louis XIV, place des Victoires.
 © Photos : Serge Jodra, 1009- 2011.

Une ordonnance royale du 14 février 1816 prescrivit le rétablissement de la statue de Louis XIV. Bosio en fut chargé. Cette fois, la statue est équestre; le cheval du monarque se cabre et, par un artifice du plus mauvais effet, c'est la queue du coursier, scellée au socle, qui sert de point d'appui. (NLI.).
-

Place des Victoires, à Paris.
La place des Victoires au XVIIIe siècle, avec l'ancienne statue de Louis XIV en son centre.
.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.