.
-

La Bukovine

Bukovine ou Bucovine. - Ancienne région de l'Ouest de l'Ukraine actuelle, débordant sur le Nord de Roumanie. Le nom de la Bukovine, d'origine slave et qui signifie "pays des forêts de hêtres",  n'apparaît qu'au Ve siècle; au Moyen âge son histoire se confond avec celle de la Moldavie. La population primitive était ruthène; à dater du XIVe siècle, le pays reçoit des colons roumains, puis des Arméniens, des Polonais, des Hongrois, etc. 

La ville de Suczava (Soutchava ou Suçeava) fut jusqu'au XVIIe siècle la résidence des hospodars de Moldavie, vassaux de la Porte. En 1769, pendant la guerre qui aboutit au traité de Koutchouk Kaïnardji, la Bukovine fut occupée par les Russes : abandonnée par eux en 1775 elle fut envahie par l'Autriche et cédée par la Porte; le territoire de la Bukovine avait une grande importance au point de vue stratégique; il faisait communiquer ensemble les territoires de la Galicie et de la Transylvanie. Le hospodar de MoldavieGhika, dont la principauté se trouvait démembrée, protesta en vain. Le sultan le fit saisir et décapiter. Les Roumains vénèreront ensuite sa mémoire comme celle d'un martyr de leur indépendance.

L'administration fut purement militaire jusqu'en 1786. A ce moment le pays fut réuni à la Galicie. A partir de 1849 il forma une province particulière de l'Etat autrichien et eut le titre de duché. En 1875 le gouvernement de Vienne fêta le centenaire de l'annexion de la Bukovine en ouvrant une université allemande à Czernowitz (auj. Tchernovtsy en Ukraine). La Bukovine fut donnée à la Roumanie après la Première Guerre mondiale, puis partagée entre la Roumanie et l'URSS à l'issue de la Seconde guerre mondiale. Sa partie septentrionale est ensuite resté rattachée à l'Ukraine, tandis que la partie méridionale, autour de Suçeava, est restée roumaine. (L. Léger).

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.