.
-

Perles

Perles, une des parures les plus recherchées dans tous les temps. On employait les perles dans l'Inde bien longtemps avant que le commerce les eût fait connaître aux Grecs et aux Romains. Ces peuples un ornèrent les agrafes, les chaussures, les colliers, les boucles d'oreilles, et y consacrèrent des sommes considérables. 

Jules César donna à Servilia, soeur de Caton d'Utique, une perle qu'il avait payée 6000 grands sesterces; celle que la reine Cléopâtre avala, dit-on, après l'avoir fait fondre dans du vinaigre, avait coûté 10000 grands sesterces; Lollia Paulina, femme de l'empereur Caligula, portait dans sa parure pour plus de 40 millions de sesterces en perles et en pierres précieuses. Néron chargea de perles les sceptres, les masques et les lits de ses histrions. La mode des perles a commencé en France sous le règne de Henri III. Il y a parmi les joyaux de la couronne de France une collection de 408 perles, toutes très belles, et pesant chacune 16 grammes. 

Les principaux endroits où l'on pêche les huîtres à perles sont la mer Rouge, le golfe Persique, le détroit de Manaar, près de l'île de Sri Lanka, le golfe du Bengale, celui du Mexique, la Polynésie. Les belles perles sont parfaitement sphériques, blanches ou colorées, opaques, ou d'une transparence opaline, avec un éclat changeant et diapré que les joailliers appellent l'orient. Il y a aussi des perles allongées en forme de poire : elles sont également recherchées quand cette forme est parfaite. (B.).

.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.