.
-

Gens Servilia

La Gens Servilia est une célèbre famille romaine, originaire d'Albe, représentée par plusieurs branches, la plupart patriciennes. Elle a fourni à la République, surtout dans les trois premiers siècles, quantité de consuls. Les branches les plus notoires ont porté les surnoms de : Priscus Structus, de Geminus, de Caepio, de Rullus, etc. Nous citerons :

Quintus S. Priscus Structus, qui, deux fois dictateur, la première fois en 435, s'empara de Fidenes, ce qui lui valut le surnom de Fidenas; la seconde fois, en 418, défit les Eques et prit Labici. 

Quinine Servilius Caepio, préteur en 110, triompha sur les Lusitaniens; consul en 106, fit rendre les tribunaux aux sénateurs, reçut pour province la Gaule Narbonaise, pilla les trésors légendaires de Tolosa et essuya, avec le consul Mallius, l'effroyable désastre d'Orange où, de 120.000 hommes, il n'en revint que dix, dont le proconsul.

Caius S. Glaucia, préteur en 100, démagogue éloquent, ami de Saturnius avec lequel il périt.

Publius S. Rullus, tribun de la plèbe en 63, proposa une loi agraire, violemment combattue par Cicéron, et la retira. 

Publius Servilius Vatia, surnommé Isauricus, consul en 79, proconsul en Cilicie, où il combattit vigoureusement les pirates, s'empara d'Olympus, de Phaselis, de Corycus, franchit le Taurus et soumit les Isauriens, ce qui lui valut le triomphe en 74; devenu un des chefs du parti oligarchique au Sénat, il fut élu censeur en 55 et mourut en 44 av. J.-C.

Son fils, Publius, se rallia à César avec lequel il partagea le consulat en 48, fut proconsul en Asie, combattit Antoine, mais suivit le parti d'Octave, lequel le fit consul en 41.

Nommons encore Servilia, fille du Caepio de Tolosa; et Livie, soeur du tribun Livius Drusus et mère de Caton d'Uttique (né d'un premier lit); elle épousa M. Junius Brutus et eut pour fils le meurtrier de César; elle-même se remaria à D. Janius Silanus et devint la maêtresse préférée de César; cette liaison dura vingt années et enrichit Servilia qui survécut à son amant et à son fils, se consolant par l'amitié du banquier Atticus. 

Sa soeur fut la seconde femme de Lucullus. (A.-M. B.).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.