.
-

Rügen

54° 39' N, 13° 38 E
Rügen est une île allemande de la mer Baltique; 967 km² avec les îlots voisins. L'île, que sépare du continent un canal de 2 km, mesure 50 km du Nord au Sud et 42 km de l'Est à l'Ouest; de forme assez irrégulière, elle est entaillée par des baies profondes, surtout au Nord; celle de Jasmund qui isole presque, du reste de l'île, Ia presqu'île de Jasmund, continuée au Nord-Ouest par la péninsule de Wittow. 
-
Rugen : les falaises de Jasmund (Stubbenkammer).
La falaise de la Stubbenkammer.

La presqu'île de Jasmund se termine au Nord-Est par la magnifique falaise crétacée de la Stubbenkammer (133 m); au Sud est le beau bois de hêtres de Stubbenitz, renfermant le petit étang, dit lac de Hertha, près duquel sont des restes; de murailles, des tombes, etc. On a renoncé à identifier ces vestiges avec la Herthaburg et il ne faut pas oublier que les noms actuels et souvent les vestiges eux-mêmes sont le produit de la fantaisie archéologique des insulaires et datent du XIXe siècle. A l'Est de l'île s'allonge la presqu'île de Moenchgut qui a, comme les précédentes, son dialecte et ses coutumes particulières.

Le noyau principal de l'île, relativement dénudé (105 m au Granitz), renferme le chef-lieu Bergen ou Bergen auf Rügen (14,800 habitants en 2012) et la localité  historique de Putbus (4800 habitants). Très pittoresque avec ses bois et ses falaises, l'île de Rugen attire une foule de touristes: et de baigneurs qui fréquentent les plages de Sassnitz (presqu'île de Jasmund), Thiessow (presqu'île de Moenchgut), Lauterbach, etc. Un pont relie l'île à Stralsund
-

Putbus (Rügen) : le château.
Le château de Putbus. - Les comtes de Putbus étaient une branche cadette des princes de Rügen (éteints en 1325). Ils remontaient à Stoïslav qui reçut en 1193, de son frère le prince Iaromar, le château de Podebusk ou Putbus avec quinze villages. A l'époque impériale, ils étaient maréchaux héréditaires de l'île depuis 1787, et avaient pris le nom de famille de Malte.

L'île de Rugen fut occupée; après l'invasion des Barbares, par, les Ranes ou Rujanes, peuple slave; leur sanctuaire d'Arkona fut détruit en 1168 par le roi du Danemark, Waldemar ler, conquérant de l'île. La conversion au christianisme eut lieu sous le prince, Jaromar (mort en 1278) et fut accompagnée de colonisation allemande. Alors fut, fondé Stralsund qui servit aux princes de Rügen de point d'appui pour s'étendre sur le continent jusqu'au Ryk (fleuve de Greifswald). Witzlaw III s'affranchit des Danois et fit hommage à l'empereur Rodolphe de Habsbourg (1282). 

Les grandes  inondations  de 1309 et 1317 en gloutirent une partie de l'île. En 1323, elle passa par héritage aux ducs de Poméranie. La paix de Westphalie la céda à la Suède. Occupée par les Français de 1809 à 1813, elle fut cédée à la Prusse en 1815. (GE).
-

Carte de Rügen.
Carte de l'île de Rügen. Source : OpenStreetMap.


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][Histoire politique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.