.
-

Reuchlin (J.). - Philologue, né à Pforzheim en 1455, mort en 1522, savait à fond le grec et l'hébreu. Il visita l'Allemagne, la Hollande, la France, l'Italie, se fixa à Stuttgart, fut employé par le duc de Souabe, Eberhard I, à diverses négociations, et obtint pour ce seigneur les titres de comte palatin et de triumvir de la ligue de Souabe; mais, ayant eu des démêlés avec des théologiens, qui l'accusaient de favoriser le Judaïsme, il quitta Stuttgart (1506), et se rendit à Tubingen, où il se réduisit à professer le grec et l'hébreu. Il est un des premiers qui aient fait représenter des pièces de théâtre dans les collèges; il les composait lui-même. 

Less principaux ouvrages de Reuchlin sont : Rudimenta hebraica, Pforzheim,1506; Lexicon hebraïcum, 1512; une édition (hébraïque) des sept psaumes pénitentiaux , avec traduction latine; une traduction latine des poésies hébraïques de Jos. Hyssopoeus, 1514. Grand partisan de la cabale, il a écrit en ce genre : De verbo mirifico, Bâle, 1494; De arte cabbatistica, Haguenau , 1517. Il prenait le nom de Capnion, mot dont la signification répond à celle du nom allemand Raeuchlin, diminutif de Rauch = fumée.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.