.
-

Ramsès II

Ramsès II Méiameun, roi d'Egypte (Nouvel Empire), petit-fils de Ramsès Ier  et fils de Séti Ier, à qui il succéda vers 1330 av. J.-C. Il avait pour mère une princesse de sang royal, la reine Touià, qui lui légua les droits qu'elle avait sur la couronne. Dès l'âge de dix ans, il allait à la guerre et, lorsqu'il fut arrivé à l'âge adulte, son père l'associa au trône. Devenu seul roi à la mort de Séti, il fut dès la cinquième année de son règne, entraîné dans une longue guerre contre les Khati, qui obtinrent le droit d'être traités en Syrie sur le même pied que les Egyptiens. Plus tard, Ramsès épousa la fille de leur souverain Khatisarou. L'âge survenant, il se déchargea des soins du gouvernement, d'abord sur son fils Khamoisit, de l'an XXX à l'an LV, puis, lorsque celui-ci fut mort, sur son treizième fils, Ménephtah. 
-
Louxor : statues de Ramsès II.
Statues de Ramsès II, à Louxor. Source : The World Factbook.

Ramsès II fit restaurer ou reconstruire presque tous les temples de la vallée, depuis la deuxième cataracte jusqu'à la mer : il est le roi monumental par excellence. On peut citer, comme étant de lui : le spéos d'Abou Simbel en Nubie: le Ramesseum, de Thèbes, une bonne moitié du temple de Louxor. On sait que Memphis et Tassis avaient des constructions superbes de lui. 

Il mourut entre 1270 et 1260, vers l'âge de cent ans, après un règne de soixante-sept ans, et il eut pour successeur son fils Ménephtah. Sa momie, découverte en 1881 dans la cachette de Déir el-Bahari, est aujourd'hui au musée du Caire. Il fut honoré comme un dieu en Egypte et en Nubie, et toute une légende se forma autour de lui; les Grecs nous l'ont transmise en deux versions : l'une thébaine, où il se nomme Osymandyas; l'autre memphite, où il se nomme Sésostris.

Sarcophage de Ramsès II.
Sarcophage
de Ramsès II.


Christiane Desroches Noblecourt, Ramsès II, Flammarion, 2007. - Il y a plus de trente-deux siècles, la gloire de Ramsès II resplendissait sur l'Egypte. Ramsès II, considéré comme l'incarnation vivante du dieu lui-même. Une vie de presque 90 années, une innombrable progéniture, un règne autonome de 67 ans, jalonné de prodiges. Aucun pharaon n'aura laissé autant d'écrits sur ce qu'il a accompli, aucun n'aura conduit d'aussi gigantesques chantiers dont on visite aujourd'hui encore les vestiges. Christiane Desroches Noblecourt nous fait pénétrer dans le monde énigmatique de Ramsès II en nous proposant, pour commencer, une reconstitution de la cérémonie secrète du sacre du grand pharaon dont on retrouve des illustrations sur de nombreux bas-reliefs. Elle tente de percer le mystère des temples et de cerner la personnalité d'un personnage hors du commun dont la momie a été transportée et soignée à Paris sous son autorité, dans les années 1980. Cet ouvrage, illustré dans le moindre détail grâce à une recherche iconographique très complète, se lit comme un roman. (couv).
Tête de Ramsès II.
Ramsès II
(statue en granit noir,
du musée de Turin).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.